Corsica Cristiana

UN TANGO CORSE ... ENTRE PHILOSOPHIE ET POLITIQUE

7 Octobre 2018, 20:11pm

Publié par Serpentina

A propos du « CUNTRASTU » BIANCARELLI – SIMEONI du 22/09/2018

N’en déplaise à ceux qui, depuis quelque temps, se prennent trop souvent pour des « philosophes », il ne suffit pas de pérorer pour mériter qu’on vous écoute. Alors que répondre à ces «humanistes » de dernière génération qui, critiquant vertement l’évolution « politique » des autres, dévoilent leur prétention à les amener à résipiscence par la seule et douteuse puissance de leur logorrhée ?

Forts de nos origines lointaines et de nos nombreux héritages, nous ne cessons d’être d’irréductibles insulaires, solidement exercés par nos invasions successives à voir l’ennemi arriver de loin. C’est pourquoi, au lieu de nous considérer comme assiégés par les assauts répétés de cette sempiternelle « laïcité » (qui, décidément, ne se lasse pas de trancher entre les uns et les autres), nous estimons qu’au mépris de leurs prédictions les Chrétiens de Corse n’ont pas encore dit leur dernier mot.

Conscients de notre identité originelle, c’est sans complexe que nous nous inscrivons dans la longue lignée humaniste qui, depuis les Grecs et les Juifs, n’a jamais renoncé à affirmer la profonde dignité de l’Homme. Tant et si bien qu’à ce jour aucun discours, si habile soit-il, ne saurait nous dissuader de perpétuer des traditions à ce point respectables. Peu soucieux qu’on s’ingénie à nous faire passer pour de sinistres obscurantistes, nous sommes au contraire convaincus que c’est notre Christianisme qui nous a rendus dignes de figurer parmi les chantres de l’Humanisme.

Sous la férule de l’Histoire et dans la mesure de notre aptitude à devenir meilleurs, nous travaillons à en prolonger les prémices, universellement inaugurées et diffusées par notre religion. En fondant  notre conduite sur la stricte égalité inscrite au coeur de la condition humaine et pour nous montrer dignes de notre Evangile intemporel, nous continuons de préconiser le don de soi, la charité envers les faibles et l’amour inconditionnel des autres.

Aujourd’hui, il serait temps de mettre un terme aux rivalités avérées et aux joutes partisanes qui nous déchirent. Il conviendrait plutôt de s’inquiéter de la dérive de certaines valeurs communes en passe de succomber - pour la énième fois ! - aux entêtantes sirènes de la politique. Ne serait-il pas absurde de prendre le risque de troquer de nobles idéaux contre de vulgaires « idéologies » ?

Pour notre part, nous osons nous targuer de réunir en nous deux guides spirituels indissociables : d’une part la foi chrétienne, héritée de nos Anciens, et d’autre part la foi laïque, illustrée par la vie et l’œuvre de Pascal PAOLI. Attachés au salutaire maintien de cette harmonie intime, nous refusons donc par principe de privilégier l’une par rapport à l’autre.
 
Insensibles à l’intolérance et rebelles à la tyrannie intellectuelle, nous resterons quoi qu’il en coûte fidèles à nos convictions premières, puisque c’est essentiellement à elles que nous devons d’être ce que nous sommes : « Corses, et fiers de l’être ».

Mentions légales